Agriculture biologique

Une huile d’olive bio produite en herault

Dans la vision d’un développement rural tourné vers l’écologie et la production d’huile d’olive certifiée BIO, notre entreprise située dans l’Hérault fait la promotion d’une gestion agricole associant les meilleures pratiques environnementales au respect de la biodiversité

Très éloignée des grandes cultures industrielles, notre exploitation agricole prône les valeurs de l’agriculture paysanne et a procédé depuis quelques années à une conversion bio.

Nous avons passé intégralement en agriculture biologique les parcelles destinées aux huiles d’olive et nos procédés mouliniers.

Nos oliveraies destinées à l’olive de table sont cultivées sous le mode de l’agriculture raisonnée.

Le Moulin Fabregat vise à terme la certification bio de l’intégralité de ses parcelles.

Promotion du vivant et de l’agriculture biologique

Nous vivons dans un écosystème où les sols, l’eau, les êtres vivants et l’alimentation sont imbriqués. Le bien-être collectif et la santé nous concerne donc tous, à notre niveau et davantage encore celui des générations futures : la terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent !

Les conceptions agroalimentaires et l’arboriculture ont beaucoup évolué ces dernières années, tout comme une clientèle toujours plus adepte d’une consommation responsable et du « manger bio ». Nous suivons attentivement les progrès de la recherche agronomique en matière d’appui technique, d’agriculture durable voire de permaculture.

Respectant le cahier des charges et les grands principes de santé, d’écologie, d’équité et d’attention propres à l’agriculture biologique, nous cherchons constamment à améliorer nos procédés de production, de transformation et de commercialisation. La réglementation avantageuse du commerce équitable et les circuits courts fédérant des groupements d’agriculteurs et de consommateurs (AMAP) font partie intégrante de notre philosophie.

Le choix et la diversification des variétés sont déterminants dans la méthode culturale pour nos huiles bio. Nous optons pour des variétés qui interagissent harmonieusement avec l’environnement et le climat de nos terres.

Enherbement de nos parcelles

Reposant en grande partie sur l’enherbement de nos parcelles, la cohérence de notre agriculture est raisonnée sur quatre axes principaux : maintien des sols, réduction des intrants et des émissions de CO2, optimisation de l’irrigation et utilisation vertueuse de la biodiversité.

Préserver les sols

Nous avons mis fin au labour conventionnel qui est à l’origine de l’érosion des sols et la destruction de la faune souterraine. Par la préservation du sous-sol, la biomasse des micro-organismes et des vers de terre a pu se reconstruire et assurer son action naturelle d’aération des sols.

Grâce à l’enherbement, le système racinaire du couvert végétal maintient efficacement la structure de la terre.

Limiter les intrants et l’émission carbone

Nous avons systématisé cette réflexion dans les actes quotidiens de l’entreprise. Les apports externes sont réfléchis, à commencer par les désherbants que nous avons limités au maximum, au profit de l’enherbement intégral. Sa tonte est un compost naturel qui enrichit l’humus de façon pérenne, en plus de la fertilisation en matière organique naturelle. Remarquables engrais, le compostage des margines (résidus du pressage) et le fumier représentent une ressource naturelle facilement accessible et peu onéreuse.

Voilà maintenant dix ans que l’exploitation est détachée de toute utilisation d’herbicides. Sur les parcelles cultivées de façon raisonnée, l’usage des pesticides est limité au maximum. L’enherbement favorise par ailleurs le déploiement de la biodiversité.

Nous utilisons nos machines de façon responsable afin de limiter la consommation d’énergies fossiles et l’émission de gaz à effet de serre.

Optimiser l’irrigation des oliviers

Pas de gaspillage de la ressource en eau ! Nous la gérons avec la plus grande minutie au moyen de procédés d’irrigation limitant les apports d’eau, en tirant par exemple profit du système racinaire très étendu de l’olivier.

L’enherbement de nos cultures permet par ailleurs au sol une infiltration optimale, ce qui limite de façon significative les effets de ruissellement.

Favoriser la biodiversité

Du fait du feuillage persistant de ses arbres en hiver, l’oliveraie est un milieu qui abrite naturellement une importante biodiversité. L’enherbement de nos parcelles déploie ce potentiel et crée une richesse faunistique et floristique. Certaines « mauvaises herbes » d’hier sont devenues des alliées !

Dans cette vie foisonnante, de nombreux insectes se nourrissent directement des ravageurs de l’olivier ou attirent d’autres espèces qui vont s’en nourrir (oiseaux, chauve-souris…). Ces espèces dites « auxiliaires » sont précieuses dans la lutte biologique pour réguler les dégâts liées aux prédateurs et autres nuisibles, tout en respectant la nature.

Nous soutenons l’idée d’un monde agricole qui tire parti de cette diversité dans une interaction vertueuse, en entretenant un milieu favorable à leur développement : maintien du couvert végétal par enherbement, buissons, haies, nichoirs pour les insectes et les oiseaux.

Nos pratiques agricoles reposent ainsi sur un modèle agronomique équitable : un système respectueux de l’environnement dans lequel la faune et la flore travaillent pour la terre. Nous sommes très attachés à ces valeurs. Inscrite à long terme, cette démarche durable développe des oliveraies résilientes, mieux armées face aux aléas sanitaires et climatiques.

Au-delà d’en tenir compte, cette vision agro-écologique valorise à bon escient l’équilibre extraordinaire de la nature, avec les services infinis qu’elle peut rendre aux agriculteurs.