Le moulin

Au cœur de l’Hérault, le moulin à huile de la famille Fabregat presse l’or vert de Vendres à Lespignan

Installé dans le mas de l’exploitation familiale à Lespignan (Hérault), notre moulin à huile se situe au plus près de la récolte des olives. Associée au palissage en haies fruitières, cette proximité de pressage permet une extraction artisanale immédiate des huiles et la garantie d’une fraîcheur optimale des jus

Huile d’olive BIO vierge extra issue de première pression à froid

Les potentialités gustatives de notre huile d’olive vierge extra résultent de nos méthodes d’oléiculture bio et de procédés de fabrication artisanale. Dans le respect de la tradition moulinière et des produits fermiers, le Moulin Fabregat utilise uniquement des actions mécaniques pour l’extraction de ses huiles. Du fait de notre culture de l’olivier en haies fruitières, les olives sont cueillies à maturité et sont aussitôt acheminées au moulin.

Relevant de pratiques agroalimentaires industrielles, le chauffage et l’utilisation d’adjuvants chimiques sont totalement exclus de notre moulin. Ces procédés altèrent la structure de l’huile d’olive et, de ce fait, ses qualités gustatives et nutritionnelles.

Ici, les jus naturels obtenus par extraction ne subissent ainsi aucun raffinage.

Notre entreprise a fait l’acquisition d’un moulin à huile modèle SENIOR 500 fabriqué par MORI LUIGI, un constructeur italien spécialisé dans les pressoirs. Selon les variétés utilisées (Picholine, Arbequine, Olivière, Lucque…), nous nécessitons de 6 à 20 kg de fruits pour produire 1L.

Dans l’artisanat moulinier, la fabrication d’huiles d’olive se fait en plusieurs étapes.

Effeuillage, triage et lavage

Afin de préserver l’arôme du fruit et la pureté de l’huile, la récolte passe par un triage minutieux des olives. Cela implique une opération d’effeuillage afin de débarrasser les fruits de leurs feuilles et autres résidus de cueillette, sources d’amertume.

En nettoyant les dernières impuretés et poussières, le passage en laveuse va finaliser la préparation des fruits avant le pressage. Une fois égouttées, les olives sont prêtes à être transformées.

trituration

Cette étape de broyage entame le processus d’extraction. Elle vise la rupture des parois cellulaires du fruit afin d’en libérer les sucs. Cette première pâte produite englobe la pulpe, les peaux et les noyaux.

Malaxage

La pâte d’olive ainsi obtenue est acheminée dans le malaxeur. Pour que l’huile puisse être garantie comme résultant d’une extraction à froid à froid, cette opération doit nécessairement s’effectuer à basse température pendant une demi-heure. Son but est d’homogénéiser la matière et de produire une agglomération des particules d’huile entre elles.

Extraction et Séparation

Le pressage de la pâte dure une heure, le temps de libérer le moût huileux des grignons (résidus solides des pulpes, peaux et noyaux.) En utilisant la différence naturelle de densité de l’eau et de l’huile (non miscibles), ces dernières vont être séparées par centrifugation. Dissociée des résidus liquides (margines), l’huile clarifiée apparaît enfin, aromatique et pleine de typicité.

Elle est à ce moment prête à être conditionnée en bouteille.